Le marché immobilier portugais en plein essor : record de transactions et hausse des prix en 2022

Le marché immobilier au Portugal connaît une croissance dynamique, avec un nombre record de transactions réalisées en 2022 et une augmentation des prix au mètre carré. Cet article vous apporte toutes les informations nécessaires pour mieux comprendre cette tendance, ainsi que les perspectives pour l’avenir.

Des prix en constante augmentation

En 2022, le marché immobilier portugais a atteint un niveau record en termes de transactions, avec une hausse des prix moyens du mètre carré à 1 484 euros. Cette augmentation s’explique notamment par la forte demande et la pénurie d’offre sur le marché. Les investisseurs locaux et étrangers sont attirés par les opportunités d’investissement dans ce pays en plein essor, notamment grâce à sa fiscalité attractive, son climat agréable et sa qualité de vie.

Lisbonne, ville la plus chère du pays

Lisbonne est la capitale la plus chère du Portugal. Les prix au mètre carré y sont nettement supérieurs à ceux des autres villes du pays, avec des valeurs pouvant atteindre jusqu’à 5 000 euros dans certains quartiers du centre-ville. Cette situation s’explique par la forte demande pour les biens immobiliers situés dans les quartiers historiques et touristiques de la ville.

La possible hausse des taux d’intérêt

Si le marché immobilier portugais est actuellement en pleine croissance, il pourrait connaître un ralentissement à l’avenir. En effet, une augmentation des taux d’intérêt pourrait freiner la demande et dissuader les investisseurs potentiels. Il est donc essentiel de suivre attentivement l’évolution des taux d’intérêt pour anticiper les possibles conséquences sur le marché immobilier.

La qualité hétérogène des biens immobiliers

Le marché immobilier portugais est caractérisé par une qualité hétérogène des biens proposés à la vente. Les acheteurs potentiels doivent souvent prévoir des travaux de rénovation pour mettre leur bien aux normes actuelles, notamment en matière d’isolation thermique et phonique. Il est donc important de bien évaluer l’état du bien avant de procéder à l’achat et de prendre en compte le coût des travaux dans son budget.

Des frais d’achat représentant 7 à 8% du prix de vente

Les frais d’achat au Portugal représentent généralement entre 7 et 8% du prix de vente du bien immobilier. Ces frais comprennent notamment les droits de mutation, les honoraires de notaire, les taxes foncières et les frais d’enregistrement. Il est donc important de bien anticiper ces coûts lorsqu’on envisage un investissement immobilier au Portugal.

Les prêts bancaires accordés aux non-résidents

Les banques locales portugaises accordent généralement des prêts immobiliers aux non-résidents, majoritairement à taux variable. Les conditions d’octroi de ces prêts peuvent varier en fonction de la nationalité de l’emprunteur, de la durée du prêt et du montant emprunté. Il est donc recommandé de se renseigner auprès des différentes banques pour comparer les offres et choisir celle qui convient le mieux à sa situation.

Le marché immobilier au Portugal connaît une croissance dynamique, avec un nombre record de transactions réalisées en 2022 et une hausse des prix au mètre carré. Cependant, il est important de rester vigilant quant à l’évolution des taux d’intérêt et aux conditions du marché. Les acheteurs doivent également prévoir des travaux de rénovation dans certains cas, en raison de la qualité hétérogène des biens immobiliers proposés à la vente. Enfin, les frais d’achat représentent entre 7 et 8% du prix de vente, et les banques locales accordent des prêts immobiliers aux non-résidents majoritairement à taux variable.