Nombreux sont les travaux immo qu’on peut citer et le ravalement de façade compte parmi la liste des travaux obligatoires. De quoi s’agit-il réellement, à quel moment l’effectuer et quelles sont les étapes à suivre ?

Le ravalement de façade

Avec le temps, vos murs extérieurs et vos accessoires apparents ont besoin d’être remis en état, c’est ce qu’on appelle ravalement de façade. Cette tâche est considérée comme des travaux de rénovation assez particuliers, car le ravalement doit respecter obligatoirement l’aspect originel de la façade. Pour pallier les problèmes d’infiltrations d’eau, isolation dégradée, fissures des murs, un ravalement régulier est tout à fait indispensable.

Une obligation légale en France ?

Le code de la construction et de l’habitation stipule bien que les façades doivent être maintenues en état de bonne propreté. Elles ne doivent en aucun cas présenter des risques pour la sécurité des occupants, des personnes dans le voisinage ou encore des passants. En plus d’être propre, la façade doit aussi être solide, bien entretenue et protégée contre les ruissellements d’eau et les remontées capillaires. Pour les communes assujetties à un arrêté préfectoral, il est à noter que le ravalement de façade est une obligation légale. Depuis le 1er janvier 2017, la réfection de façade, accompagnée de travaux d’isolation des murs extérieurs doit se faire tous les 10 ans.

Le ravalement de façade : les différentes étapes à suivre

  • La préparation du chantier :

Cette étape consiste à garantir la sécurité des travailleurs ainsi que la rapidité des travaux. Il est aussi indispensable d’effectuer la demande d’autorisation afin que vous puissiez installer des échafaudages sur la voie publique.

  • Le nettoyage de la façade ou décapage :

 Cette étape est nécessaire afin d’établir un diagnostic efficace des défauts du mur et prescrire ainsi les traitements à effectuer. En fonction du matériau et de la surface à nettoyer, vous pouvez utiliser soit le nettoyage haute pression, le sablage, le gommage ou le ponçage.

  • La rénovation et le traitement :

Dans cette étape, le travail consiste à refaire ou à combler les ponts de façade ou les joints de dilatations afin d’éviter une détérioration des performances thermiques. Pour lutter contre les infiltrations d’eau, il faut réparer les fissures dans la façade. Quand des taches blanches apparaissent sur les murs, c’est qu’il faut éliminer les remontées d’humidité par capillarité ou efflorescence.

  • La protection et la pose d’enduit

Après le nettoyage et le traitement des façades, il est temps de leur donner un aspect plus esthétique. Pour garantir une bonne protection contre les intempéries, la pose d’un enduit est toujours indispensable. Dans certains cas, il est aussi nécessaire de venir repeindre les murs.