La société civile de placements immobiliers ou SCPI reste un placement sécurisé. Ce sont de grosses sociétés de gestions qui ont à leur charge l’acquisition, la rénovation, l’entretien, la valorisation, mais aussi la location des biens immobiliers. Certaines SCPI comme le Corum XL sont intéressantes pour les investisseurs, il faut alors peser le pour et le contre. 

Un investissement porteur

C’est en fait un bon compromis au regard des autres placements qui sont aujourd’hui envisageables. Il est plus intéressant de se tourner vers des placements plus rentables quand le livret A est passé de 1% à 0,75% en 2015. Le but d’une SCPI est simple. Elle investit et devient propriétaire d’un grand nombre d’actifs immobiliers résidentiels pour particuliers dans le but de bénéficier d’un avantage fiscal. La SCPI acquiert un ensemble d’immeubles, les met en location et s’occupe de sa gestion. La SCPI est gérée par une société de gestion agréée par l’état. Il existe plusieurs stratégies d’investissements pour les SCPI, bureaux, commerces, santé, éducation, résidences pour seniors.

Les avantages de la SCPI

D’un point de vue locatif, on écarte le risque de carence locative puisque l’investisseur ne dépend pas d’un seul locataire, mais de plus d’une centaine. La flexibilité de ce support séduit par ailleurs de nombreux investisseurs actuellement. Il existe quatre méthodes d’investissements en SCPI, au comptant, via le crédit immobilier, un contrat d’assurance vie, par le démembrement temporaire. L’investissement en SCPI présente de nombreux atouts. La personne peut acheter en commun avec d’autres investisseurs. La gestion ainsi que les risques sont rentabilisés. Un immeuble qui rapporte convenablement peut compenser un bien qui donne peu. Il faut retenir que la SCPI offre des rendements plus intéressants et donc bien plus élevés que les livrets d’épargne. En fonction de l’objectif patrimonial, il convient de bien choisir le type de SCPI. Ce type de placement vient aujourd’hui concurrencer l’assurance vie.