Chaque année, de nombreux français décident de changer de résidence. Comme vous le saviez déjà, le déménagement nécessite une préparation et une dépense financière, parce que vous devez régler des démarches administratives, acheter des cartons pour emballer vos affaires, et autres. Il est possible de financier son déménagement avec les aides de plusieurs institutions sociales.

L’aide au déménagement de la CAF

Le CAF est une Caisse d’Allocation Familiale qui prend en charge plusieurs aides sociales. Ici, ce qui nous intéresse c’est son offre pour le déménagement. Alors pour en bénéficier, vous devriez remplir certaines conditions telles que vous avez au moins trois enfants ou être enceinte de votre troisième enfant, le déménagement aura lieu entre le deuxième trimestre de la grossesse et les deux ans du plus jeunes, et être bénéficiaire d’une des offres au logement de la CAF.

Pour cela, il faut s’inscrire auprès de la CAF au moins six mois avant le déménagement et verser la prime au déménagement.Les aides financières sont donc versées selon votre situation et vos revenus, elles peuvent être une forme de dédommagement relatif au coût de déménagement. Sachez que cette forme d’aide n’est pas cumulable avec une autre et elle ne concerne pas les étudiants. Cependant, toute personne, même les étudiants, pourrait bénéficier de cette aide si elle est inscrite dans son offre d’aide personnalisée au logement ou APL.

L’aide offerte par le FSL

Le Fond de Solidarité pour le Logement ou FSL est un organisme qui peut vous aider à financier votre projet de déménagement. Il est géré par les conseils généraux. Et son aide est attribuée selon les revenus du demandeur dont le plafond varie en fonction du département. Il peut donc s’agir d’une aide pour les personnes ayant une situation personnelle difficile, mais qui devrait déménager pour certaines raisons. Autrement dit, son aide prend la forme de subvention ou de prêts.

Elle peut prendre en charge vos dépenses relatives à votre nouveau logement comme le premier loyer, l’assurance d’habitation, le dépôt de garantie, et autres. Les conditions d’obtention varient selon la région, mais une chose est sûre, vous devez avoir une ressource de revenu et doit être inscrit au moins six mois avant le projet de déménagement. Notons que si vous êtes bénéficiaires de la CAF, vous pouvez aussi faire votre demande d’aide au FSL. 

Les autres organismes pour l’aide au déménagement

Etant un projet nécessitant une dépense financière importante, vous aurez besoin de coup de pouce pour changer de résidence. A part le CAF et le FSL, il existe de nombreux organismes qui se différencient de leurs bénéficiaires. Il y a par exemple :

  • Le Mobili-Pass : ses aides sont destinées aux salariés d’une entreprise non agricole ayant des employés plus de dix personnes. Le respect de certaines conditions est nécessaire comme le déménagement est de raison professionnelle, et la distance entre l’ancienne et la nouvelle résidence est au moins soixante-dix kilomètre. 
  • L’aide à la mobilité de Pôle Emploi : elle concerne la mobilité professionnelle et offre à ses bénéficiaires un remboursement total ou partiel des dépenses liées au déménagement. L’offre est plafonnée de cinq milles euros par an.
  • Les aides pour les retraités auprès de certaines caisses de retraites comme la MSA pour le secteur agricole, le CNRACL pour les fonctionnaires hospitaliers et territoriaux, et autres.
  • Les aides pour les fonctionnaires.
  • Et autres.